Astor Piazzolla - Les Années de Maturité - The Tokyo Concert

Artiste : Astor Piazzolla

Référence : 399 404-2 Date de sortie : 04-06-2012

Vous pouvez acheter sur :


Au sortir d’une relation tumultueuse avec la chanteuse Amélita Baltar (pour laquelle il crée « Balada por un loco »), et après une cour active émaillée de quelques péripéties, Astor se marie en secondes noces en 1976 avec Laura Escalada, animatrice renommée d’un talk-show fameux à la télévision argentine.
Tout semble séparer les nouveaux mariés.
Laura mène une existence confortable et facile à Buenos Aires tandis qu’Astor court le monde la moitié de l’année dans des conditions précaires, entre les disputes avec les musiciens et les mauvaises surprises réservées par les organisateurs. Les mauvaises langues se plaisent à dire qu’il achève toujours une tournée avec une formation différente de celle du début. Et pourtant, l’incroyable se produit.
La vedette de la télévision portègne quitte sans aucun remords la bonne vie de Buenos Aires pour suivre son mari sur les routes cahotiques de ses tournées lointaines.
Il ne faut, en effet, pas imaginer des voyages en Concorde et la vie de Palace, mais plutôt les longues étapes en minibus surchargé et les petits hôtels de province !
Et le miracle se produit ! Le « Tigre du Tango » fait patte de velours !
Astor trouve très vite la sérénité et peut se consacrer entièrement à son art. Les époux s’installent à Paris, rue Saint-Louis-en-l’Ile, d’où Astor peut rayonner sur toute l’Europe. Cette installation parisienne facilitera aussi grandement son travail. Le « Tigre » a trouvé le repos et le bonheur, bien que de temps en temps ces deux caractères explosifs se frottent un peu rugeusement. La marque de la passion ? « Un jour, me raconta Laura, nous nous disputâmes violemment. (Laura est, elle aussi, douée d’un caractère bien trempé). Le calme revenu, bouleversée par l’incident, je me précipitai à la Chapelle de la médaille miraculeuse, rue du Bac... et j’y retrouvai Astor qui m’y avait précédée, mû par les mêmes raisons !
On devine les retrouvailles !
À mes yeux, c’est cet équilibre positif qui donna à Astor l’énergie et la constance qui le menèrent aux sommets que l’on connaît.

Médias


Vidéos


Playlist